Formation Coordonnateurs.trices de Projet

C’est la deuxième année que notre association est reconduite pour animer une journée de formation pour adultes au CFPPA Carmejane de Forcalquier le 6 janvier.

Promotion DEJEPS 2020-2021
Promotion DEJEPS 2021-2022

  Les futurs coordonnateurs.trices de projet en éducation au développement durable ont pu suivre l’évolution d’un projet agricole en cours de réalisation à Madagascar.

   Les thématiques suivantes ont été abordées :

Puce

Découverte et promotion des 17 ODD

Puce   Contexte socio-culturel de la paysannerie malgache

Puce   Présentation du projet Paysans du Partage ou Tantsaha Mizara

Puce   Communication externe (Répertoire Territoires Solidaires de la Région PACA)

Puce   Financement participatif (Plateforme Helloasso)

Puce   Bailleurs de fonds et déontologie

Puce   Evaluations à court et moyen termes

Puce   Ajustement d’un projet.

   De longs échanges ont été consacrés à la conception et au financement d’un budget associatif.

La séance a été marquée par un long débat sur la place de la co-construction au sein du développement durable.

     Pour clôturer cette riche journée, les stagiaires ont pu évaluer la formation.

Les actions en 2020

L’année 2020 est marquée par l’entrée en action de l’association Projets pour Tous.

    Le 08 janvier nous avons animé une journée dans le cadre de la formation des stagiaires à la préparation du DEJEPS – Animation socio-éducative ou culturelle (Niveau : III) au CFPPA Carmejane de Forcalquier.

    Les futurs coordonnateurs de projet en éducation au développement durable ont pu évaluer un projet agricole en cours de réalisation à Madagascar. Les thématiques suivantes ont été abordées :

Puce

Découverte et promotion des 17 ODD

Puce   Contexte socio-culturel de la paysannerie malgache

Puce   Présentation du projet Paysans du Partage ou Tantsaha Mizara

Puce   Financement participatif (Plateforme Helloasso)

Puce   Bailleurs de fonds et déontologie

Puce   Evaluation à court et moyen termes.


   Le 13 février nous avons animé une demi-journée de sensibilisation au bénéfice de l’école TAFITA de la commune d’Ampefy à Madagascar.

Les thématiques suivantes ont été abordées :

Puce

Découverte et promotion des 17 ODD

Puce   Respect de l’environnement

Puce   Utilisation des toilettes.


Tout le mois de février et la première semaine de mars ont été consacrés au lancement du projet Paysans du Partage à Madagascar.

    Dès le lendemain de notre arrivée nous avons été reçu par les futurs partenaires dont la fondation Aga Khan.

  Le lendemain nous avons animé une conférence débat à Antananarivo afin de sécuriser le projet Paysans du Partage avant son lancement.

Des agronomes, un sociologue, un médecin, un expert-comptable, un entrepreneur, des agriculteurs et des experts en développement de projet rural ont donné leurs avis pendant plus de quatre heures de débat. Tous ont reconnu que Madagascar est un “cimetière de projets” tant qu’on ne tient pas compte du contexte socio-culturel !

  Enrichis de ces témoignages, nous avons pu mener l’entretien semi-directif auprès des paysans dans la région Itasy quelques jours après.

Interview de Tahina, agriculteur
Entretien semi-directif chez Dadabo et Madeleine, agriculteurs
Visite du terrain  avec Tahina et Angelot, salariés agricoles
Rencontre avec Rapiera dans les champs d’arachides

   Ensuite nous avons organisé une réunion pour partager aux paysans les résultats du diagnostic suite aux entretiens semi-directifs.

Débat autour de l’usage de pesticides sur les tomates
Explication des enjeux du projet par Juliame, le premier coordonnateur local formé par Projets pour Tous

   Nous avons aussi tenu à assister à la réunion du fokontany ou communauté villageoise en présence du maire. Ensuite, nous avons présenté le projet Paysans du Partage ou Tanstsaha Mizara à la mairie d’Ampefy.

Au cours du séjour nous avons aussi animé un atelier “construction de niveau égyptien”.

Ensuite les paysans ont pu apprendre à l’utiliser sur le terrain au cours d’une séance de reboisement.

Nous avons aussi visité la pépinière Graine de vie dans la commune d’Ampefy.

Pour clôturer la mission sur le terrain, nous avons planté 25 arbres fruitiers dont des manguiers, des litchis et des avocatiers.

  Le matin avant de reprendre l’avion pour quitter Madagascar, nous avons participé à une réunion d’Ecovillage Madagascar.

    Judicaël, un des responsables du Centre d’Entraînement au Développement et pour l’Autonomie Rurale (CEDAR) était en train de former des membres d’Ecovillage Madagascar dans les locaux de l’entreprise Ranohisoa.

Les 17 ODD

Les 17 Objectifs du Développement Durable sont inscrits dans l’agenda 2030 des Nations Unies.

        Nous sommes en plein anthropocène. Heureusement, quelques minorités essayent déjà de mettre en accord leurs pensées et leurs actes.

        Le concept de développement durable est évoqué systématiquement pour tout projet de grande envergure. De ce fait il est tout à fait pertinent de se poser la question sur ce qu’est le développement durable ?

    En malgache, il aurait pu se traduire littéralement “Fampandrosoana maharitra” cependant les instances politiques malgaches ont plutôt retenu cette formulation “Fampandrosoana Lovainjafy”. La signification de “Lovainjafy” est ”hérité par les descendants” autrement dit par les générations futures.

    Les 17 ODD en malagasy.

   Cette définition malgache semble plus pertinente car elle emboîte le pas à la sensibilisation lancée par Greta Thunberg le 23.09.2019.

    Une formation sur les 17 ODD est proposée pour la seconde fois sur la plateforme Fun Mooc. Etant donné le succès de ce module je vous recommande de vous abonner pour surveiller la troisième session.


    Pour aller plus loin :

Puce    www.undp.org

Puce    novethic.fr Développement DurablePuce

Puce    Novethic Êtes-vous au point sur les 17 ODD ? Quiz

Puce    RAMAMBAZAFY, Jeannot Firenena Mikambana. Ireo Tanjon’ny Fampandrosoana  Maharitra (ODD) miisa 17 (25.09.2015)